Scooters, motos, deux roues : Quel impact écologique ?

Les problématiques de respect de l’environnement sont de plus en plus prégnantes et il est important de les intégrer lors du choix d’un deux roues. Quels sont les deux les plus écologiques ? Est-ce qu’un deux roues est plus polluant qu’une voiture ?

La thématique écologique fait logiquement penser à l’univers des transports et ce à juste titre puisque les transports représentent la première source d’émission de gaz à effet de serre en France. Pour mieux comprendre les enjeux environnementaux liés au deux roues, voici un rapide tour d’horizon du sujet.

Deux roues ou voitures : qui pollue le plus ?

Il n’est pas simple de trouver des informations concrètes et fiables à ce sujet car relativement peu d’études ont été menées ou alors sur des véhicules très spécifiques mais difficile de trouver une étude globale.

Une étude comparative de L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) publiée en 2008 a montré que les émissions moyennes de CO2 d’un scooter de 125 cm3 étaient d’environ 87g CO2/km, alors que les voitures modernes vendues à l’époque étaient d’environ 130g CO2/km. Ces chiffres sont cependant à mettre en perspective puisqu’un scooter de 125 cm3 générera fondamentalement moins d’émission qu’une plus grosse cylindrée. La taille des véhicules et leur puissance semblent cependant avoir un impact direct sur leur impact écologique.

L’âge du véhicule et ses spécificités sont à prendre en compte

Si l’on s’attache à mesurer les émissions polluantes et les particules fines comme l’oxyde d’azote, le monoxyde de carbone ou les hydrocarbures imbrûlés, les données obtenues varient fortement entre deux roues et voitures mais cela dépend des émissions mesurées. Un scooter semble cependant émettre moins d’oxyde d’azote qu’une voiture roulant au diesel mais leurs émissions de CO2 sont plus élevées. Cela s’explique notamment par le fait que les réglementations sont moins strictes sur les scooters.

Au final, les émissions polluantes de chaque type de véhicule, qu’il s’agisse d’un deux roues ou d’une voiture, sont variables en fonction de ce qui est mesuré. On pourra tout de même donner un argument en faveur des deux roues de petite cylindrée qui reste plus écologiques qu’une voiture de part leur taille et leur puissance.